News

FR – NOTRE REPONSE A UNE QUESTION POSEE SUR LE BLOG/FORUM

03/10/2023

LA QUESTION POSEE

“Fan de trackdays et de vidéos youtube sur le sujet, j’observe la naissance de plusieurs polémiques concernant les trackdays et plus précisément sur certains organisateurs, instructeurs ou circuits qui semblent parfois trop stricts envers les pilotes (par ex. drapeau noir avec exclusion du circuit pour un comportement soi-disant dangereux en piste) ou alors qui mixent mal pilotes débutants et pilotes amateurs confirmés. Les critiques concernent aussi la notion même d’un trackday. Qu’en pensez-vous ?” Alex

NOTRE REPONSE

Tout d’abord, nous n’allons pas revenir sur la notion de trackday (une journée sur circuit) qui est largement expliquée dans la rubrique “infos/conseils”. Nous rajouterons simplement que, à part les courses automobiles sur circuit (qui s’adressent à des pilotes pro ou à des gentleman drivers très expérimentés) et des journées de type “drift” ou autres organisées seulement sur certains circuits, il n’y a pas d’autres formes de journées organisées sur circuit. Aussi, pour nous, la notion de “trackday” est une notion absolument noble et adéquate.

Deuxième point : la sécurité sur circuit. Tous les organisateurs sérieux et reconnus que nous connaissons ont envie que leurs journées se passent bien, sans accident, et que les pilotes rentrent le soir avec la banane et pas avec de mauvais souvenirs (du type : gros risque de collision, sorties de pistes, engueulade avec un autre pilote, etc…) et encore moins avec une voiture abimée, une blessure grave ou un décès (toujours possible en sport automobile qui est un sport à risque). Contrairement à ce que pensent les personnes non-initiées, des règles relativement strictes sont à respecter sur circuit, et c’est très bien ainsi. Les organisateurs, les instructeurs du jour et le circuit en sont les garants et les responsables : suivre leurs conseils, remarques, critiques ou avertissements est donc tout à fait normal. D’ailleurs chaque pilote a l’obligation de signer une décharge où il accepte les conditions de participation édictées par l’organisateur et le circuit.

Troisièmement : les différents niveaux des pilotes. C’est vrai que sur un trackday il peut y avoir différents niveaux de pilotage, du débutant absolu au gentleman driver aguerri. La solution : faire des sessions (groupes) séparées et surtout organiser un briefing spécial et plus long pour les débutants, avant que ceux-ci n’entrent en piste sous la conduite d’un instructeur afin de leur montrer la trajectoire idéale et de rouler gentiment de plus en plus vite mais sans peur ni excès. En outre, en cas d’open pitlane, les pilotes débutants doivent en principe mettre un signe distinctif à l’arrière de leur voiture (souvent un “L” ou un “X” bien visible) afin que les pilotes plus expérimentés les reconnaissent et les respectent en piste (= pas de suivis rapprochés et oppressants, pas de dépassements dangereux, pas de portes fermées,…). “On a tous été débutant”, cela est régulièrement rappelé à tous les pilotes lors des briefings. Outre un instructeur à ses côtés durant les premiers tours de piste, un pilote débutant peut aussi demander à un pilote expérimenté de monter en passager afin de se voir montrer les trajectoires, points de freinage, points de corde et autres subtilités du circuit du jour.

Quatrièmement, méfiez-vous vraiment des réseaux sociaux et de tous les commentaires qui s’y trouvent, certains titres ou commentaires étant volontairement “aguicheurs” afin de faire des vues. Un drapeau noir par exemple signifie une obligation immédiate de rentrer au stand et d’aller voir les commissaires, l’organisateur ou l’instructeur car un problème à la voiture ou un comportement inadéquat a été observé; il n’exclut pas automatiquement définitivement une personne de la piste ou de l’enceinte du circuit, même si cela peut constituer les étapes suivantes si la personne ne se conforme pas à ce qui lui a été signifié. Et là aussi, c’est très bien ainsi.

Enfin, tout pilote doit absolument connaitre la signification des drapeaux et autres règles appliquées sur circuit. Les briefings obligatoires (online et/ou de début de journée) sont faits pour les rappeler; par contre, ils ne peuvent pas tout reprendre dans les moindres détails. C’est la raison pour laquelle nous avons développé des rubriques et sous-rubriques spéciales qui vous permettent de prendre connaissance ou de rafraîchir les informations utiles, tranquillement chez vous à la maison et si possible bien avant votre prochain trackday. N’hésitez pas non plus à nous contacter par email ou via le blog/forum. Nous répondrons rapidement à vos questions. Voilà, nous souhaitons à toutes et tous de merveilleuses journées sur circuit, quel que soit votre niveau, avec un mot clé : le respect de soi-même (on ne se surestime pas) et le respect des autres.

L’équipe trackdays.events