Conseils/rappels pour le pilote

Voici quelques rapides rappels et conseils aux pilotes.

Condition physique et mentale
Une journée sur circuit étant relativement longue, intense et exigeante pour le corps et l’esprit, il faut y arriver reposé.
Une condition physique entretenue aura toujours un impact positif sur la résistance à la fatigue et à la chaleur.
Ne faites pas des sessions trop longues; c’est mauvais pour vous et pour votre voiture.
N’oubliez pas de respirer en conduisant.

Nourriture & boisson
Il faut manger léger et équilibré, plutôt par petites doses et boire de l’eau régulièrement tout au long de la journée car on transpire beaucoup, surtout s’il fait beau et chaud. Boire de l’alcool est naturellement formellement interdit. Quant aux drogues, ça se passe même de commentaires…

Casque
Le port d’un casque intégral ou jet (ouvert au niveau du menton) homologué CE auto ou moto est obligatoire pour le pilote et le passager (sauf au Nürburgring lors des Touristenfahrten; mais soyons clairs : pour nous, rouler sur circuit sans mettre un casque est totalement irresponsable). Le casque peut être équipé ou non du système HANS (ou similaire) : voir ci-dessous. Si vous faites (ou allez faire) régulièrement des trackdays, privilégiez un casque de qualité, et à la bonne taille. Il sera votre fidèle compagnon pendant plusieurs années. Entre deux sessions, ne laissez pas votre casque au soleil, mettez-le à l’ombre. Et n’oubliez pas de boucler la sangle avant de partir en piste !

Système HANS (ou similaire) pour casque
Un système HANS n’a de sens que si votre voiture est équipée de harnais de sécurité fixés à un arceau ou au châssis. Si tel est le cas, nous recommandons vivement le port du HANS qui peut éviter le coup du lapin.

Habits
a. pour une première fois sur circuit, outre un bon casque, des habits adaptés feront l’affaire (pantalons longs, t-shirt/long-shirt, sneakers fines et idéalement des gants de pilote).
b. si vous faites (ou allez faire) régulièrement des trackdays, et autant pour votre confort que pour votre sécurité, nous recommandons vivement :
– outre un casque de première qualité, une combinaison ainsi que des gants et des bottines aux normes FIA (cf rubrique liens / accessoires auto/pilote)
– une cagoule si vous voulez préserver l’intérieur de votre casque
– des sous-vêtements en matière naturelle (coton, lin,…) et surtout pas en matière synthétique ou, encore mieux, des sous-vêtements ignifugés
NOTE 1 : certains circuits obligent pilotes et passagers à porter des pantalons longs et des long-shirts sous peine de ne pas pouvoir entrer en piste. Renseignez-vous !!!
NOTE 2 : en compétition automobile ou en trackdays si on roule avec une voiture ouverte (formule, Caterham, Radical,…), l’équipement complet du pilote est obligatoire (casque, HANS, combi, bottines, gants, cagoule et sous-vêtements longs ignifugés aux normes FIA)

Circuit
Apprenez ou remémorez-vous le tracé du circuit (par ex. en regardant des vidéos d’autres pilotes) ainsi que les infrastructures (WC, station d’essence, médecin,…).
La journée sera longue : ne partez pas en piste la tête dans le guidon, prenez le temps de vous chauffer et de chauffer la mécanique, les pneus et les freins.
Visualisez les postes des commissaires (bandes orange) lors de vos premiers tours de piste.
Prenez un instructeur si vous ne vous sentez pas à l’aise ou demandez à un pilote expérimenté de vous montrer les trajectoires.

Badge
Mettre au poignet le badge pilote reçu lors du briefing (sinon interdiction d’entrer en piste).

Passager
Si vous prenez un/e passager/ère, contrôlez qu’il/elle ait bien son badge au poignet puis assurez-vous de sa sécurité et de son confort (casqué attaché, ceinture/harnais bouclé, porte/fenêtre fermées). Contrôlez ensuite qu’il/elle est en forme durant le 1er tour, puis régulièrement pendant toute la session/stint. Effectuez des gestes simples, au moyen d’un pouce levé ou baissé par exemple. Ne frimez pas et ne dépassez pas le seuil de vos compétences, sinon c’est la sortie de piste quasi assurée.